Limits of Paradise – 2005 – écoféminisme – par NG

Quand j’ai réalisé ‘Limits of Paradise » en 2004 le milieu de l’art ne s’ intéressait pas à la relation Art et Écologie encore moins à la Survie ou aux plantes médicinales et la figure de la sorcière n’était pas du tout médiatique !

Je me sentais seule à herboriser depuis des années : identifier les plantes – les dessiner- explorer- gouter – expérimenter les effets des plantes médicinales – tester – nommer – les ramasser – les faire sécher – et aussi me lancer dans des expériences de survie où je partais ‘dans la nature’ en mangeant ce que je trouvais.

Ces expériences n’étaient pas communicables dans un vernissage parisien des années 2000 ! Et même difficilement à mes ami.e.s ! J’ai fait cette video pour connecter ces deux mondes, pouvoir PARLER de ce monde parallèle où je me sentais pleinement en vie et en relation ! Le monde des plantes, des rochers, du non-humain, la MER comme premier élément, la Mer d’où nous venons tou.te.s et la partie sauvage encore de l’être humain.e.


Je revendique le mot ÉCOFÉMINISME (que je ne connaissais pas alors) car je fais le lien entre les oppressions faites aux femmes et la destruction de la terre par le patriarcat capitaliste.

Quand, en janvier 2021, j’ai été invitée par Paul Devautour à intervenir dans le cadre de son séminaire Encapsulations, il m’a posé la question suivante : ‘ j ai vu plusieurs de tes videos que je trouve magnifique : où est-ce qu’elles sont ? comment sont-elles visibles ? Tu as évoqué la crainte d’une sorte d’effacement, de disparition de ton travail qui n’est pas acheté dans les collections publiques, ces videos comment peut-on les voir ? comment tu gères tout ce travail que tu as produit ?’

C’est vrai que je trouve compliqué de gérer son passé (comme si on était mort) tout en explorant de nouvelles directions, tout en restant vivant.E pleinement !

Quand Paul me pose ces questions j’éprouve de la joie et en même temps de la tristesse de savoir que mon travail va disparaitre ou pire comme me dit une amie artiste, dans le même cas que moi, que nous serons pillées ! comme cela est arrivé à beaucoup d’artistes et notamment des femmes.

Tout est organisé pour décourager systématiquement les femmes artistes, les déstabiliser, leur piquer leur travail sans jamais les citer ! et finalement les faire disparaitre !

Ce que Paul me suggère c’est de mettre mes dessins et mes vidéos en accès libre, même s’il comprend que je n’ai mis que des extraits courts pour protéger les droits en espérant qu’un jour une institution publique ou autre les achète.

Aujourd’hui je décide donc en réponse à Paul de rendre publique cette video pour qu’au moins elle continue de circuler et qu’elle vive !

LIMITS OF PARADISE EST UN PLAIDOYER POUR LA VIE SAUVAGE ET SA PRÉSERVATION NÉCESSAIRE ET URGENTE !

Avec l’affaire Claude Lévêque (qui succède à celle de la remise de césars à Polanski) c’est aussi un sentiment d’INJUSTICE que j’éprouve et que NOUS éprouvons ! Ce qu’on voit, ce qu’on lit, ce qu’on comprend c’est qu’être pédocriminel ou violeur est finalement une bonne porte d’entrée pour faire partie de la famille -Mafia ! Matzneff est en train de faire tranquillement son crowdfunding et affirme qu’il continue a être soutenu par la directrice de Art press entre autre !

Alors, oui, je veux qu’on m’explique !

J’ai envie de demander des comptes !


Aujourd’hui je pense questionner des historiennes de l’art sur cette machine à faire disparaitre les artistes femmes qu’est l’histoire de l’art – entièrement idéologique !

J’aimerais parler de ces questions avec des directeurs et directrices de collections publiques tel les FRAC et déjà ceux avec qui j’ai eu la chance de travailler. Je veux comprendre pourquoi, malgré une certaine reconnaissance et de nombreuses résidences à l’étranger (sans aucune bourse ni de l’AFFA ni de l’institut français ! ), malgré un accueil partout chaleureux à cette video par exemple (You should be famous! m’a dit un artiste à LA qui m’a d’ailleurs demandé une copie de cette video afin de l’exposer) ils et elles ne m’ont jamais rien acheté !


Si je me décide à parler de la disparition des femmes artistes aujourd’hui c’est parce que, avec le mouvement ME TOO et mon immersion en milieu militant.e depuis Nuit Debout en 2016, j’ai pris conscience que je ne suis pas un cas isolé et que ce n’est pas moi le problème !


C’est systémique ! Tout un système à remettre en cause et à inverser à révolutionner – système capitaliste, patriarcal, sexiste, raciste, classiste, autoritaire et au final on le voit fascisant.

Un système qui se sert de l’art comme couverture et comme blanchiment. Un système où il semble aussi que spéculation peut rimer avec pédocriminalité (comme le montre aussi l’affaire Léon Black).

On voit poindre des débuts de révolte et une toute nouvelle prise de conscience avec les étudiant.e.s en école d’art par exemple et des initiatives comme Balance ton école d’art à Besançon, Marseille, Les mots de trop à Rennes ou encore Black Flower à Bordeaux et My art not my ass sur instagram . On voit aussi un ex-ministre relaxé en 2018 partir en prison ferme trois ans plus tard !

Séminaire de Paul Devautour : https://www.are.na/ecole-offshore/encapsulations-85ykkhaklfq

-Limits of Paradise- est une projection video de 20 mn en boucle, un rêve de survie : l’artiste, cet.te étrange animal.E, erre dans différents paysages, traverse différents biotopes (montagne enneigées, rivière post-industrielle, océan, champs – – -) différentes saisons, Elle cueille des herbes, des baies, des algues, les présente, le nom en latin vient s’inscrire sur l’image, et elle les mange.

Limits of Paradise a été présenté sous forme d’installation à FRIART, Fribourg (mai-aout 2013)- FRAC Paca Marseille (mars-mai 2013) – Mynguan Art Center, Shanghai (mai 2011) – MIAM, Séte (nov. 2010-oct 2011) – OUTPOST, Los Angeles (déc 2008) – EXTRACITY, Anvers (sept-oct 2008) – AIR, Anvers (juin 2008) – SPARWASSER, Berlin (avril-mai 2008) – Kunsthalle NIKOLAJ, Copenhague (juin – sept 2007) – LE PLATEAU, Paris (avril-mai 2007) – Galerie NBSP, La Générale, Paris (juin 2006) – WHARF Centre d’art Contemporain Basse-Normandie (avril-mai 2006) – TENT Rotterdam (sept 2005)

Partout où j’ai présenté cette video des artistes et des personnes y ont réagi favorablement et certain.e.s se sont mis.e.s à regarder les plantes à les intégrer dans leurs oeuvres.

image : Rémi Marie
pas de son
2005
coproduction: WHARF Centre d’art Contemporain Basse-Normandie et Station Mir

http://ngng-news.blogspot.com/

Note =

1 – Balance ton ecole d’art Besançon : https://www.facebook.com/BTEA.besak/ voir aussi sur instagram

2 – les.mots.de.trop https://www.instagram.com/les.mots.de.trop/

3 – https://www.streetpress.com/sujet/1612782917-metoo-harcelement-sexuel-beaux-arts-etudiantes-professeur-agression-patriarcat-culture

4 – https://www.instagram.com/myartnotmyass/

5 – une série de photos de Leveque plus que explicite ! : ‘vacances au Cambodge’ où on voit un jeune garçon torse nu https://www.cnap.fr/collection-en-ligne#/artwork/140000000107781?

5 – a propos de l’affaire Leon Black : https://hyperallergic.com/619709/artists-call-for-leon-blacks-removal-moma-jeffrey-epstein/?

6 – à propos des soutiens de Matzneff : https://www.sudouest.fr/france/bhl-finkielkraut-matzneff-rend-hommage-a-ceux-dont-il-estime-qu-ils-l-ont-soutenu-1277970.php? ‘ Matzneff cite cinq soutiens indéfectibles, selon lui, auxquels il tient à rendre hommage : Catherine Millet, Dominique Fernandez, Bernard-Henri Lévy, Franz-Olivier Giesbert, Alain Finkielkraut ‘

7- un ex-ministre relaxé en 2018 -bien que reconnu comme coupable de viol – et condamné en appel en 2021 à trois ans de prison ferme : https://www.lemonde.fr/societe/article/2021/02/18/plus-de-deux-ans-apres-son-acquittement-georges-tron-condamne-en-appel-a-de-la-prison-ferme-pour-viol-et-agression-sexuelle-en-reunion_6070358_3224.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s