Colectivo Lastesis – Un violador en tu camino – par notre ami-e correspondant-e Chilien-ne

COLECTIVO LASTESIS 

UN VIOLADOR EN TU CAMINO

UN VIOLEUR SUR TON CHEMIN

 lasthesis-nov19-contaste

 

El Patriarcado es un juez

que nos juzga por nacer

Y nuestro castigo

es la violencia que no ves

 

Es femicidio

Impunidad para mi asesino

Es la desaparición

Es la violación

 

Y la culpa no era mía

Ni dónde estaba

Ni cómo vestía

 

El violador eres tú

 

Son los pacos

Los jueces

El Estado

El presidente

 

El estado opresor

es un macho violador

 

El violador eres tú

 

Duerme tranquila niña inocente

sin preocuparte del bandolero

que por tus sueños dulce y sonriente

vela tu amante Carabinero…

 

El violador eres tú

 

 

 

 EL VIOLADOR ERES TÙ

 

 

EL VIOLADOR ERES TÙ

EL VIOLADOR ERES TÙ

 

Un violeur sur ton chemin

Le Patriarcat est un juge

Qui nous juge d’être né

Et notre punition

C’est la violence que tu ne vois pas

C’est le féminicide

L’impunité pour mon assassin

C’est la disparition

C’est le viol

 

Et ce n’était pas de ma faute

Ni celle du lieu où je me trouvais

Ni  la façon dont j’étais habillée

 

Le violeur, c’est toi

 

Ce sont les flics

Les juges

L’Etat

Le Président

 

L’Etat oppresseur

Est un macho violeur

 

Le violeur, c’est toi

 

Dors tranquillement, fille innocente

Sans te soucier du brigand

Car ton amant Policier veille

 Sur tes rêves doux et souriants…

 

Le violeur, c’est toi

 

 

 

Note 1 : la phrase finale « duerme tranquila » etc., est l’hymne officiel de la police chilienne .

Note 2 : Explication de la gestuelle :

Quand les femmes chiliennes se baissent – c’est pour mimer l’humiliation que faisaient  les flics sous la dictature et encore aujourd’hui : faire déshabiller les femmes, et les faire se baisser pour regarder leur sexe.

On pointe les flics et les juges en fonction des lieux (commissariat, tribunal, etc.).

Le cercle au-dessus de la tête : l’Etat qui est partout et au-dessus de nous.

La croix avec les bras, comme une détenue.

Le poing levé.

La main à droite de la bouche : comme un appel aux autres femmes.

 

LEVIOLEURCEST TOI PARIS

Note de notre correspondant-e chilien-ne :
Je m’interroge sur la version de Paris. Pourquoi les Françaises dans cette performance n’osent pas dire le refrain sur l’Etat ? Veulent-elles l’innocenter? C’est à ce prix-là que l’on a le droit de s’exprimer en France ? Qu’en est-il du passage sur le président, sur le patriarcat, le féminicide, etc., de cette description si précise de la violence masculine dénoncée par les Chiliennes ? les Chiliennes ne critiquent pas cette abstraction volontairement vague et donc inefficace qu’est « la société », mais cette structure très déterminée qu’est « l’Etat oppresseur » patriarcal. L’ÉTAT OPPRESSEUR EST UN MACHO VIOLEUR . Etait-ce chanté à un autre moment de la performance qui n’apparait pas dans la vidéo parisienne ?  Il faudrait en savoir plus et enquêter. C’est pour cette raison qu’il faut une traduction directe du chant pour respecter les Chiliennes qui se battent dans un pays où lutter contre le Patriarcat et le Capitalisme coute la vie !

à nos soeurs assassinées

de leurs sangs vous êtes tachés

à nos soeurs assassinées

on ne vous oubliera jamais

 

le coupable c’est toi

le coupable c’est toi

c’est la police

c’est la justice

c’est l’état

la société

le coupable ce n’est pas moi

ni mes fringues ni l’endroit

le coupable c’est toi

l’agresseur c’est toi

le violeur c’est toi

l’assassin c’est toi

 

 à République une version intégrale en espagnol

 

L’ÉTAT OPPRESSEUR EST UN MACHO VIOLEUR

L’ÉTAT OPPRESSEUR EST UN MACHO VIOLEUR

L’ÉTAT OPPRESSEUR EST UN MACHO VIOLEUR

 

MEXICO

EL VIOLADOR ERES TÙ

VANCOUVER

 

EL VIOLADOR ERES TÙ

 

 

EL ESTADO OPRESOR ES UN MACHO VIOLADOR

version MAPUCHE !

 

EL ESTADO OPRESOR ES UN MACHO VIOLADOR

HERAKLION – CRETA  – EN GRIEGO –

 

ROMA – 

 

SON LOS PACOS – LOS JUECES – EL ESTADO – EL PRESIDENTE

EN ARABE DEVANT L’AMBASSADE D’ISRAEL À SANTIAGO 

Jóvenes chileno-palestinas interpretaron “Un violador en tu camino” en árabe frente a la embajada de Israel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s