LARZAC, 40 ans plus tard ! entretien avec Nico Galtier par NG

NICO GALTIER est un enfant de la lutte – né en 83 à St Martin du Larzac dans un village squatté – de parents venus rejoindre la lutte. À l’issue du rassemblement pour le 30eme anniversaire de la lutte (200000 personnes), en 2003, il fonde RADIO LARZAC avec Christine Thelen – Catherine – Mathieu et d’autres. Dans notre entretien Nico évoque la SCTL : la Société Civile des terres du Larzac qui gère les 6000 hectares de terre qui avaient été achetés pour agrandir le camp militaire et qui bénéficie d’un bail emphytéotique accordé par l’état jusqu’en 2084 . On évoque les conflits récents qui ont totalement divisé la communauté du Larzac et les anciens compagnons de lutte = 2013 venue de Stéphane Le Foll pour renouveler le bail emphytéotique et 2015 /2018 = arrivée massive des légionnaires dans le camp militaire qui devait fermer. 
On évoque aussi le « chef » Bove —qui se disait apolitique, et pronait l’investissement local nottament dans la SCTL— et ses deux mandats de député ! Bove qui appelle à voter Macron en 2017 ! Bove qui divise !

 

L’entretien avec Nico a été réalisé ce printemps lors de mon séjour à la ferme des truels . La ferme des truels est le premier lieu occupé dans le cadre de la lutte en 75 par la communauté de Larche fondé par Lanza del Vasto dans une optique à la fois religieuse et de désobéissance civile dans la ligne de Gandhi.
Avec Nico , nous évoquons un certain nombre de personnes dont Thierry Castelbou, paysan-boulanger et fondateur du GAEC de la ferme des truels, également l’un des 11 membres actuels du conseil de gestion de la SCTL, Jean-Baptiste Libouban qui a fondé les faucheurs d’OGM et vit toujours dans la communauté de Larche, Christine Thelen , venue de Belgique rejoindre la lutte en 76 —une des personnes  ‘SUR LA ROUTE ‘ en 2013 , molestée par Leon Maillé . Léon Maillé qui crie à Christine = ‘rentre t’occuper de tes casseroles , c’est moi et Bove qui gèrons le Larzac! ‘ ( ou comment s’approprier un territoire commun public ).

Christine, lors de la conversation que j’ai eu avec elle, m’a confié son amertume  et son regret qu’une personnalité de chef comme Bove —qui a installé ses potes sur le plateau via la SCTL— ait divisé autour de sa personne et empéché ainsi la naissance d’un vrai collectif non-hiérarchique. Bove a fait du Larzac ‘SA’ vitrine de fermes bio = pas de yourtes, pas de camions, pas de caravanes, pas de cabanes (ou très planquées), un camping ultra-chic le Cun (où on peut dormir dans une yourte pour 65 e la nuit )! Pas non plus de cafés ni même une pizzeria locale tenue par les habitants comme j’ai pu le voir sur le Causse Mejean voisin .

PS = J’aurais aimé ne pas parler de Bove, mais quand on est au Larzac il semble que cela soit impossible !  Bove qui selon ses propres termes s’est engagé avec Cohn Bendit (voir son entretien de juin 2019 dans le journal ‘Gardarem lo larzac’) le grand traître de mai 68 ( no comment ! ).

 

ANNEXE : Parmi les éléments qu’on trouve facilement  sur le net =

2013 = https://www.midilibre.fr/2013/07/19/manifester-ou-pas-divergences-sur-le-larzac,736365.php

PHOTO manif 2013 LARZAC

Le journaliste du Midi Libre, présent, en est lui-même choqué. Le lendemain, il écrira : « Qui l’eût cru ? Qui aurait imaginé voir un jour Pierre Burguière et Léon Maillé [intervenants dans « Tous au Larzac »], figures emblématiques de la lutte du Larzac, pousser aux côtés des gendarmes, face à des manifestants opposés au bétonnage de terres agricoles ? C’est pourtant cette scène inattendue qui s’est déroulée, le 18 juillet, en parallèle à la visite du ministre de Agriculture Stéphane Le Foll. »

 

2013 = In: https://nantes.indymedia.org/articles/28000    Les versaillais du Larzac- par Gilles Gesson qui a une émission critique sur Radio Larzac  « Conflits de Canards »

‘- – – Et encore, il (le journaliste du Midi Libre) n’a pas tout vu. Il n’a pas vu Léon, pourtant militant non-violent convaincu (?), saisir violemment à la gorge une de ses voisines et camarade de lutte des années 70, geste qu’aucun gendarme ne s’est permis à notre égard, juste parce qu’elle n’était pas de son avis. Il ne l’a pas vu ouvrir, à la place des gendarmes, la clôture pour permettre aux notables encravatés de fuir en contournant notre barrage. Spectacle pitoyable, au sens propre du terme, d’anciens paysans qui, après s’être levés en 1971 contre l’arrogance des puissants qui voulaient les spolier, sont redevenus des paysans serviles prêt à tout, sans même qu’on leur en donne l’ordre, pour que personne ne vienne déranger « not’ bon maître ». Chassez le naturel, et il revient au galop – – -‘

 

2015 = https://www.lemonde.fr/societe/article/2015/09/13/la-legion-etrangere-prend-ses-quartiers-sur-le-plateau-du-larzac_4754136_3224.html

2015 CAMP - mAILLET

Pour en savoir plus sur les « Héros » de la lutte , voir le film ‘Tous au Larzac’ 2011 primé à Cannes (donc méfiance !!) qui fait la part belle à Jose Bove et ses potes Leon Maillé , Pierre Burguière, ou encore Guy Tarlier arrivé d’Afrique – – – et qui laisse de côté beaucoup d’autres = ceux qui sont ‘SUR LA ROUTE ‘ à qui nous rendons  hommage ! Mention spéciale pour Christian Roqueirol qui est dans le film et est super de l’avis de ‘CEUX SUR LA ROUTE ‘ !

 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s