POUR SAUVER L’EXPÉRIENCE UNIQUE ET VITALE DE LA ZAD DE NOTRE DAME DES LANDES !

NOUS SOMMES HEUREUX DE LA PUBLICATION DE L’ APPEL SUR MÉDIAPART =

https://blogs.mediapart.fr/les-invites-de-mediapart/blog/040518/en-soutien-la-zad-de-notre-dame-des-landes

VOUS POUVEZ TOUJOURS SIGNER LA PÉTITION SUR ART DEBOUT, EN LAISSANT VOTRE NOM ET « QUALITÉ » SUR CONTACT, ET/OU ALORS SUR CHANGE.ORG

https://www.change.org/p/edouard-philippe-les-travailleur-e-s-de-l-art-soutiennent-la-zad-de-notre-dame-des-landes

L’APPEL EN SOUTIEN À LA ZAD DE NOTRE DAME DES LANDES (english version below)

Nous, artistes, étudiants, enseignants, personnels des écoles d’art, des centres d’art et des musées, régisseurs, galeristes, chercheurs, conservateurs, curateurs, critiques, demandons l’arrêt immédiat des opérations en cours sur la ZAD de Notre Dame des Landes — et qui se poursuivent aujourd’hui de manière intensive contrairement aux annonces du gouvernement.

Nous affirmons notre soutien total à la ZAD parce qu’elle est invention, créativité, vie, face à la morbidité du monde de la compétition et du profit.

Nous dénonçons la violence unilatérale, absurde et inutile, les 2500 gendarmes, les véhicules blindés, les hélicoptères, les chiens, les drones, les 11 000 grenades employées contre quelques centaines d’occupants, moyens disproportionnés qui ont blessé au moins 270 personnes depuis le 9 avril, dont certaines gravement, et pollué durablement l’air, l’eau et la terre. Nous dénonçons le saccage de magnifiques lieux de vie collective construits en commun loin du régime de la propriété.

Nous nous opposons à la volonté gouvernementale d’éradiquer tout modèle de vie alternatif, de détruire un laboratoire d’idées indispensable au futur de notre monde et à notre agriculture.

Nous dénonçons les politiques guerrières de la France, que ce soit en Syrie ou sur son propre territoire. Conscients que ces attaques sont avant tout des diversions destinées à masquer les opérations politiques en cours, réarmement nucléaire, secret des affaires ou privatisations des communs, nous refusons d’être dupes du spectacle martial que nous offre le gouvernement.

Nous nous opposons à ce que l’avenir économique de notre pays se construise sur la vente d’armes et l’exploitation de la mort, de la souffrance et de la misère.

Enfin, nous témoignons que la ZAD, quels que soient ses contradictions et ses paradoxes, doit vivre à tout prix, parce qu’elle représente aujourd’hui l’une des seules et fragiles ouvertures vers un monde qu’on puisse partager demain.

/////////////

IN SUPPORT OF THE ZAD OF NOTRE DAME DES LANDES

We, artists, art students, art school staff, art centre and museum staff, gallery owners, researchers, curators, critics, demand the immediate cessation of violence against the ZAD of Notre-Dame-des-Landes, violence wich continues today despite prime minister’s affirmations.

We affirm our unconditional support of the ZAD as a place for Invention, Creativity, Life, facing the morbidity of the world of individualism, competition and profit.

We denounce the unilateral, absurd and useless violence, the deployment of 2500 military men, armored vehicles, helicopters, dogs, and drones, and the use of 11 000 grenades against a few hundred occupants as disproportionate means which wounded at least 270 people since April 9, some of them seriously, and polluted the air, water and land of this ecologically sensitive zone. We denounce the ransacking of beautiful places of collective life built in common, in defiance of the so-called ‘individual property rights’.

We oppose the government’s desire to eradicate any alternative model of life, to destroy an indispensable laboratory of ideas for the future of our world and our agriculture.

We denounce the warlike policies of France, whether in Syria or on its own territory. We are aware that these policies are first and foremost decoys, intended to mask other political operations, nuclear rearmament and weapons trade, business secrecy or privatization of the commons. We refuse to be fooled by the spectacular demonstration of military force that french government offers us.

We reject the idea that the supposed economic future of one’s country be built on the sale of weapons and the exploitation of death, suffering and misery.

We denounce the blindness of France’s suicidal civil and military nuclear policies (and Bure nuclear waste disposal project).

Finally, we testify that the ZAD, despite its contradictions and paradoxes, must live at all costs, because it represents today, in France, one of the only and fragile openings to a world that we could share tomorrow.

/////////////
Premiers signataires

Ahond Céline, artiste
Akrich Pierre, artiste
Alferi Pierre, poète
André Mickaël, poète
Aubague Agnes, artiste, poète, performeuse
Bacheva Anna, artiste
Bahuaud Emilie, musicienne
Bailly Jean-Christophe, écrivain
Bezy Renaud, artiste
Bonnefous Florence, galeriste
Boute Antoine, poète
Bulourde Gaetan, performeur
Bureau d’étude, groupe d’artistes
Bérard Stephane, artiste
Cahier Killian, étudiant
Chabal Marielle, artiste
Chapoulie Jean-Marc, réalisateur, enseignant
Charbonnier Laurent, directeur école d’art
Chouvellon Boris, artiste
Convert Jean-Philippe, artiste
Debert Arthur, artiste
Della Negra Alain, cinéaste
Deléan Hélène, artiste
Devautour Paul, artiste, enseignant
Deville Livia, artiste
Dolla, Noël, artiste peintre, officier des arts et des lettres
Douarche Fanny, réalisatrice
Faure Fabien, enseignant chercheur
Figerou Paul Léo, apprenti artiste
Flesh Nicolas, auteur
Francou Marine, scénariste
Fréchuret Maurice, historien de l’art
Galibert Benoît, photographe
Ganne Jean-Baptiste, artiste
Giraudon Liliane, écrivain
Guillem Nicolas, artiste
Hölzl Ingrid, chercheure, performeure
Jordan John, artiste
Joseph Manuel, poète
Kajnar Patricia, réalisatrice
Kinoshita Kaori, cinéaste
Lapert Olivier, artiste
Lapostolle Christine, écrivain
Laquet Christine, artiste
Lebovici Elisabeth, critique, théoricienne
Lelong Guy, écrivain et critique
Loye Stephen, artiste, réalisateur
Magnin Stéphane, artiste
Mangion Eric, directeur centre d’art
Maria Elisa Tania, photographe
Marie Remi, poète, chercheur
Molinero Anita, artiste
Montero Sebastien, artiste
Motzko Angela, cinéaste
Mouton Joseph, écrivain
Naïm l’Inconsolable, musicien
NG, artiste
Portuondo (de) Ilazki, artiste
Poulain Guillaume, artiste
Pugnet Natacha, enseignante, chercheuse
Quintane Nathalie, écrivain
Roux Philippe, enseignant, critique
Sauvaget Jean-François, enseignant
Schalck Emilie, artiste
Scheidecker Maia, artiste
Sellam Michael, artiste
Thibeau Jean-Paul, artiste
Tremblin Mathieu, artiste
Valliccioni France, artiste
Villeneuve Mathilde, commissaire d’exposition indépendante
Walrafen Marie, artiste

////////////

POUR SIGNER L’APPEL, ECRIRE À artdebout(at)protonmail(point)com OU UTILISER CONTACT, CI-DESSUS ! ADRESSEZ-NOUS VOTRE NOM ET VOTRE… HMMM… QUALITÉ !

POUR FAIRE CIRCULER, MERCI DE FAIRE SUIVRE LE LIEN !

P.S. POUR INFOS VOUS POUVEZ LIRE À CE SUJET :

https://zad.nadir.org/

https://reporterre.net/Toute-l-information

https://lundi.am/

https://vmc.camp/

https://zadforever.blog/2018/04/24/the-revenge-against-the-commons/

(Image de tête, sculpture improvisée par un artiste de la zad, photo, Nicolas de la Casinière, Reporterre)


1 commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s